Rechercher
  • Véronique Yven - Altera

TIC TAC Etre en retard fait vivre plus longtemps

Selon une étude, les personnes en retard seraient plus créatives et vivraient plus longtemps !

Vous êtes toujours en retard ? Rassurez-vous, plusieurs chercheurs affirment que ce serait plutôt bon signe ! Une étude relayée par le très sérieux quotidien britannique The Independent révèle d’ailleurs que les retardataires seraient en meilleure forme et plus enclins au succès que les personnes ponctuelles.

Des travaux menés par Jeff Conte, professeur de psychologie à l’université de San Diego, montrent ainsi que la façon de percevoir le temps diffère selon le type de personnalité. L’auteur distingue deux grandes catégories : la catégorie A – qui regroupe les individus organisés, impatients et ayant un sens de la compétition poussé – et la catégorie B – qui rassemble les personnes calmes, peu organisées et en mesure de faire preuve d’une certaine créativité.

Jeff Conte a réalisé une expérience sur un échantillon représentatif de ces deux grandes catégories. Après avoir fait patienter chaque participant pendant une minute, il a demandé à chacun de préciser combien de temps s’était écoulé. Les personnes qui appartenaient à la catégorie A estimaient l’attente à 58 secondes en moyenne, tandis que les individus de la catégorie B avançaient un chiffre moyen de 77 secondes.


L’étude menée par le psychologue a également démontré que les personnes optimistes étaient plus susceptibles d’être en retard que les autres. En effet, elles ont tendance à penser qu’elles sont capables de réaliser un grand nombre de choses en l’espace de très peu de temps. Elles se montrent aussi particulièrement absorbées par leurs activités, ce qui les amène à perdre la notion du temps plus facilement.


À ce propos, Diana Delonzor – consultante en gestion du temps et auteur du livre Never be late again (Ne soyez plus jamais en retard en français) – déclare : « Beaucoup de gens font preuve d’un optimisme excessif et se montrent alors irréalistes, ce qui affecte la manière dont ils perçoivent l’écoulement du temps. Ils pensent sincèrement qu’ils sont capables de faire un jogging, de récupérer leurs affaires au pressing et de faire quelques courses à l’épicerie du coin avant de déposer leurs enfants à l’école, le tout en seulement une petite heure. […] Ils choisissent inconsciemment de ne se souvenir que du jour merveilleux où ils réussirent vraiment à faire tout cela en une heure chrono, il y a 10 ans. Ils oublient en revanche toutes les autres fois, c’est à dire les moments où ces activités leur prirent beaucoup, beaucoup plus de temps. »


En règle générale, le fait d’être optimiste représente plutôt un atout, c’est d’ailleurs ce que plusieurs études affirment dont celle conduite par Martin Selligman – célèbre psychologue à l’origine de la création de l’école de la psychologie positive – sur les salariés de Metropolitan Life, une prestigieuse compagnie d’assurance américaine.


Les travaux de Martin Selligman – étalés sur une période de deux ans – ont ainsi permis de souligner que les agents commerciaux qui faisaient preuve d’optimisme étaient parvenus à vendre en moyenne 37 % de police d’assurance en plus par rapport à ceux qui se montraient pessimistes.


D’autres recherches montrent également que les individus qui jouissent d’un état d’esprit positif se révèlent plus sociables, bénéficient d’une plus grande capacité d’adaptation, ont tendance à vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Et visiblement, ils s’avèrent aussi régulièrement en retard ! Sans doute un moindre mal au vu de tous les autres avantages exposés auparavant !


A contrario, une étude publiée dans le journal scientifique Internal Journal of Clinical and Health Psychologyrévèle que les personnes tendues et impatientes (et donc généralement très ponctuelles) sont sujettes à l’anxiété et présentent ainsi plus de risques de développer des pathologies cardiaques…


Alors, la prochaine fois que l’on vous reprochera votre (léger) retard, gardez votre calme et faites preuve de bienveillance en essayant de rassurer votre interlocuteur, son cœur en dépend peut-être !


19 vues